Retour à la liste des actualités

Ateliers du Brionnais : l’assistance électrique se met à l’hippomobile

A l’occasion de la semaine du développement durable de Lorient Agglomération, les ateliers du Brionnais sont venus présenter leur matériel hippomobile à assistance électrique.

Tout comme pour les vélos, cette innovation permet de soulager l’effort du cheval, mais celui-ci reste le principal « moteur » de l’action. Les lorientais ont pu profiter de circuits en calèche utilisant une voiture 6 places apportée par les ateliers du Brionnais. Les passagers apprécient le transport en voiture hippomobile, toujours silencieux, mais désormais sans à-coups. Et le cheval apprécie l’aide électrique, notamment en côte.

Ce système hybride cheval-électricité piloté par électronique a le grand avantage de demander un effort constant et adapté à chaque cheval.
Ainsi l’animal, à travail équivalent, fatigue moins. Lors des montées, l’électricité soulage le cheval, alors qu’au cours des descentes, l’électricité déjà consommée est en grande partie compensée par celle générée par le ralentissement et le freinage. Dans certains cas, l’usage d’un seul cheval peut être suffisant là où précédemment il en fallait deux. Certains trajets peuvent être allongés ou inclure des voies en pente, le cheval fatiguant moins vite.

Au niveau du cheval, ce système permet de travailler de la même manière qu’auparavant. Un paramètre doit simplement être défini par cheval, de manière à adapter l’assistance aux capacités de chaque individu. C’est uniquement au-delà d’un certain seuil à tracter que l’assistance se met en route. Elle se recharge automatiquement, permettant un déplacement doux, sans consommation d’énergie non renouvelable.

Un attelage à assistance électrique a donc circulé le samedi 25 mai, proposant des circuits gratuits entre la place d’Armes et la place Jules Ferry. Les habitués des navettes proposées durant la période de Noël par les attelages Ar Maner avaient noté la date. Cerise sur le gâteau, le centre ville de Lorient était piétonnier ce jour là, ce qui redonne à la ville un certain calme. Et, dans ces conditions, le cheval permet de se déplacer sans aucune des nuisances constatées avec les véhicules motorisés, tout en ajoutant un charme certain aux rues et ruelles. Une réelle amélioration de notre cadre de vie.

 

 

 

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *