Retour à la liste des actualités

Melesse : expérimentation Cheval pour la Semaine pour les alternatives aux pesticides

La ville de Melesse réfléchit actuellement à l’utilisation du cheval en tant que cheval territorial sur son territoire. Pour ce faire, différents axes de travail sont envisagés, et notamment le travail avec les services techniques. Parmi les utilisations possibles dans ce service, le cheval pourrait participer au désherbage mécanique des linéaires et zones ensablés. La ville détenait déjà du matériel, l’écosol, acquis avec l’aide de l’agence de l’eau. Ce matériel est mixte tracteur/cheval. Pour une utilisation avec l’énergie cheval, il nécessite un avant train trois points à relevage.

A l’occasion de la semaine pour les alternatives aux pesticides, organisée avec le Bassin Versant d’Ille et Vilaine, deux expérimentations ont été menées. La première dans le parc du Quincampoix, pour l’entretien des allées, la seconde sur un jeu de boules situé à proximité du stade de La Janais. Le résultat obtenu avec le cheval correspond exactement à celui d’une traction par un engin motorisée, avec les avantages liés au cheval : pas de nuisances sonores, pas d’utilisations d’énergies fossiles. En terme de rendu, le service technique s’est déclaré très satisfait du résultat. Le cheval pourrait donc prendre en charge le désherbage de certaines zones.

C’est Gérald Murgue, de Trait mobiles qui intervenait avec son cheval. Merci à Jean-Luc Chantreau, de l’élevage des Bouyères, pour la mise à disposition de l’avant-train.

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *