Retour à la liste des usages

Tonte avec le cheval

La tonte hippomobile peut être faite selon deux méthodes :

– Utilisation de cylindres de coupe avec un système de tonte hélicoïdal
Dans ce cas, le cheval (ou les chevaux) tracte et tond tout à la fois. Les nuisances sonores et l’utilisation d’énergies fossiles sont alors nulles.
L’énergie qui doit être fournie par le cheval est relativement importante.
Le système de la tondeuse  permet d’adapter 1 ou 3 cylindres de coupe, selon la largeur de coupe désirée, qui peut être de 0,80 mètre (1 cylindre) ou de 2,10 mètres (3 cylindres). Le nombre de chevaux doit être adapté en conséquence. Un cheval est suffisant pour tracter un cylindre, quand deux chevaux seront nécessaires pour la tondeuse complète avec ses trois cylindres de coupe.

Les photos ci-contre illustrent ce type de tonte.

La tonte hippomobile est effectuée par un attelage constitué de trois éléments principaux : (1) le ou les chevaux, attelés (2) à un avant-train, qui permet à la fois de porter le meneur et de fixer le système de tonte (3).

EQUIPAGE

 

– Utilisation d’une tondeuse à moteur thermique
Dans ce cas, le cheval tracte la tondeuse, laquelle utilise un moteur thermique pour effectuer la coupe. L’impact environnemental reste cependant plus faible qu’avec un tracteur-tondeuse, qui  consomme de l’énergie pour déplacer son propre poids.

 

  • Tondeuse hélicoïdale, trois cylindres
  • Démonstration de tonte - Haras Nationaux - Équi-cité 2010, La Chapelle Gaceline
  • Démonstration de tonte - Haras Nationaux - Équi-cité 2010, La Chapelle Gaceline
  • Démonstration de tonte - Haras Nationaux - Équi-cité 2010, La Chapelle Gaceline
  • Démonstration de tonte - Association Mille Sabots - Vannes 2009
Lire la suite