Retour à la liste des usages

Éco-garde à cheval

De même que les policiers ou gendarmes à cheval sont d’abord des policiers ou gendarmes, les éco-gardes à cheval sont avant tout des éco-gardes. C’est de prime abord cette compétence qui est la plus importante. Il est ensuite nécessaire de posséder un bon niveau d’équitation pour pouvoir accéder à la fonction.

Une brigade équestre emblématique existe en Alsace, avec les gardes champêtres intercommunaux du Haut Rhin.
Moins représentés en Bretagne, il existe cependant quelques patrouilles en espaces naturels sensibles, que ce soit dans le nord de la Bretagne (Cancale), le sud (Quéven) ou  la Loire-Atlantique.

Le cheval est généralement la propriété de l’éco-garde, qui perçoit une allocation pour l’entretenir.

Les missions des éco-gardes à cheval sont variées. L’utilisation du cheval va leur permettre, tout comme pour les policiers ou gendarmes à cheval, d’avoir une meilleure visibilité, du fait de la hauteur, et de pouvoir accéder à des zones peu accessibles aux engins motorisés.

Exemple de missions effectuées par la brigade verte du Haut Rhin :

Circulation : Surveillance des chemins ruraux et forestiers, notamment ceux interdits à la circulation des véhicules à moteur,
Dépôt d’immondices : Constat de dépôts sauvages d’immondices, de pneumatiques, de déchets de chantier ou d’ordures ménagères. Souvent les premiers sur place, les éco-gardes font les premières investigations qui peuvent déboucher sur le nettoyage complet des lieux par l’auteur du dépôt, assorti d’une amende.
Nuisances : médiation pour résoudre des problèmes de nuisance.  Celles-ci peuvent être olfactives (fumées, peinture, fumier…), sonores (musique, cris, aboiements, machines…) ou encore visuelles.
Dégradations et vols : Surveillance des actes malveillants ou constat des dégradations sur des biens publics (mobilier urbain, bâtiments, chemins…) ou privés (clôtures, champs, bornes…).
Chasse : Si l’éco-garde est compétent en matière de chasse, il peut procèder au contrôle des permis, des bracelets apposés sur le gibier abattu, à la mise en place des panneaux réglementaires lors des battues…
Voirie : occupation illégale de l’espace public : tas de sable, carcasses de voitures, stationnement abusif…
Constat de pollutions:
Pollutions de cours d’eau causées par des hydrocarbures, du lisier, des pesticides…
Pollutions atmosphériques causées par des feux de matières plastiques, de polystyrène ou toute autre matière dégageant des substances dangereuses pour la santé et pour l’environnement. La rapidité de la recherche de la cause et de l’auteur d’une pollution est primordiale en matière de protection de l’environnement, et les sanctions peuvent être lourdes.
Forêt : en collaboration avec l’ONF, surveillance régulière du domaine forestier. Les gardes peuvent relever divers infractions au code forestier : circulation illicite de véhicules, feux, vol de bois…
Pêche : Au même titre que pour la chasse, les Gardes Champêtres sont habilités à contrôler les cartes de pêche, le nombre et la taille des prises, les lignes et appâts employés…
Feux : Tout au long de l’année et plus particulièrement en période de sécheresse, les Gardes Champêtre sont extrêmement vigilants quant aux feux en milieu rural qui constituent souvent un risque menaçant les riverains, la faune et la flore.

  • Éco-garde à cheval
Lire la suite
Annexes