Retour à la liste des usages

Entretien des plages avec le cheval

L’entretien des plages  par des équidés représente une alternative tout à fait intéressante à l’usage d’engins motorisés.

Enlèvement du goémon

Organisée une ou plusieurs fois par semaine là où c’est nécessaire, l’utilisation de moyens hippomobiles permet de diminuer l’impact de l’évacuation du goémon sur l’écosystème : poids moindre au sol, ratissage en surface plutôt qu’en profondeur, limitation des nuisances sonores et des émanations de moteur.

Autre intérêt, l’effet sur les estivants apparaît également comme indéniable. En effet, ce mode de collecte envoie de multiples messages de la collectivité vers les usagers : sensibilisation à l’environnement, préservation des races de chevaux de trait, respect de la biodiversité et de l’environnement, attraction touristique nouvelle.

Cet usage permet de considérablement modifier le regard des estivants sur les plages, qui, de simples zones de loisirs, sont ainsi perçues en lieux de biodiversité locale.

« Pour toute la vie qui s’organise sur la plage et qu’il faut préserver, la traction animale est un plus » ( l’adjointe à l’Environnement d’Ambon)

Inspiré des anciennes râteleuses, le goémonier hippomobile a fait l’objet d’un dépôt de brevet (inventeur : Guy Pogu). Cette invention a permis de faire évoluer la technique de ramassage du goémon. Les interventions en zone littorale ont ainsi pu évoluer d’un ramassage manuel avec évacuation hippomobile, à un traitement entièrement hippotracté.

Les communes du littoral breton qui mettent en œuvre cette solution sont de plus en plus nombreuses. On peut citer Quiberon et Ambon notamment, dans le Morbihan.

 

 

 

Évacuation des macro-déchets

Le cheval peut également être un allié utile pour permettre la collecte et l’évacuation des macro-déchets des plages. La collecte est alors faite manuellement, mais les détritus peuvent être collectés au plus près par les agents, et mis dans une remorque tractée par le cheval. Celle ci est ensuite transportée par le cheval en haut de dune, pour pouvoir ensuite être reprise par des moyens motorisés jusqu’à leur lieu d’évacuation finale.

 

Enlèvement des corbeilles de propreté

Les corbeilles de propreté mises à disposition des usagers et disposées tout au long du rivage peuvent également être collectés par le cheval.

  • Ambon 2014 - Plage de Bétahon - Cheval et vacancier, une cohabitation réussie
Lire la suite