Retour à la liste des galeries photos

Troisièmes Rencontres du Cheval Territorial – Hennebont – 25-26 Mai 2018

Les Troisièmes Rencontres du Cheval Territorial, organisées par le Réseau Faire à Cheval, ont eu lieu à Hennebont les vendredi 25 et samedi 26 mai 2018. Elles ont permis de donner un cadre au partage d’expériences entre collectivités utilisatrices d’équidés et collectivités intéressées pour le devenir. C’était aussi l’occasion de présenter l’originalité de l’initiative de la région Bretagne en faveur du Cheval Territorial.

Le thème de la « Bientraitance des équidés de travail », notamment à travers les conférences du vendredi, était au cœur de ces rencontres. Les intervenants ont traité de la place du cheval dans la société (Vanina Deneux, doctorante en sociologie – INRA), de la charte Bien-être équin (Jean Hémonic – FNC), de la mesure des efforts des chevaux de travail en temps réel (Deny Fady – Hippotese) et du panel des éléments à prendre en compte pour la bien-traitance des équidés utilitaires (Stéphane Galais – Faire à Cheval).

Voir les présentations : Vanina DeneuxJean HémonicDenis FadyStéphane Galais

Les fabricants de matériel ont présenté leur matériel. Il s’agissait de harnais, de porte-outils, d’avant-trains et de voiture hippomobiles. La plupart de ces créations facilitent le travail et la sécurité des chevaux et meneurs. Les selleries étaient représentées par Stéphanie Boudin de la société AFH et Sylvie Buschoff de la Sellerie Percheronne. La société Avril Industrie a profité des Rencontres pour présenter son nouveau modèle de désherbeur mécanique, léger et maniable. Michel Aimo et Jean-Pierre Demaison, des Ateliers du Brionnais et d’Équitech, ont présenté au public leur calèche à assistance électrique qui permet de soulager le cheval dans les forts dénivelés. L’incontournable avant-train AT4 de l’entreprise « Bernard Michon Hippomobile », propriété de l’IFCE, était également présentée sur l’espace de démonstration.

La journée du samedi, les membres de la Fédération Nationale des Chevaux Territoriaux se sont réunis dans l’objectif de faire le point sur l’association et de poser quelques jalons pour le futur. D’ici la fin de l’année 2018, 3 nouvelles commissions régionales devraient voir le jour. Max Rascalou, représentant de la commission Occitanie, y a présenté l’expérience de la ville de Vendargues dans l’utilisation des chevaux territoriaux. Pascal Landréat, maire de la ville de Pont Sainte Marie (agglomération Grand Troye) et représentant de la commission Grand Est, a témoigné du rôle du cheval dans la ville comme agent pacificateur.

L’après-midi du samedi a constitué le point d’orgue de ces rencontres. Le site était ouvert au grand public.

Il s’agissait de présenter aux spectateurs les diverses missions de service public pouvant être assurées par le cheval territorial. Ainsi, on a pu observer du déshebage mécanique d’allées sableuses (Rémy Raison – Attelages Ar Maner), de l’arrachage de plantes invasives avec la technique du mouflage (Nicolas Couëdel – Laurent Legal) et du transport de végétaux à l’aide du spectaculaire porteur hippomobile du Conseil Départemental d’Ille et Vilaine (Anthony Veillard et Alan) … Les présentations commentées ont permis au public de rompre avec l’image passéiste du cheval pour se tourner vers les opportunités que son utilisation présente au niveau des enjeux environnementaux.

L’association Hippotese a profité des démonstrations pour démontrer l’intérêt de son mesureur dynamométrique. Cet appareil, équipé d’un compteur digital, permet de déterminer avec précision les valeurs moyennes d’effort durant les temps d’activités du cheval.

En parallèle, une sélection de chevaux était organisée dans le cadre de la procédure d’acquisition par la ville d’Hennebont de deux chevaux territoriaux. Quatre chevaux étaient présentés pour être caractérisés. À l’issu des tests menés sous l’oeil vigilant de Stéphane Galais (Faire à Cheval) et de Frédéric Guillot (IFCE), un seul cheval a été pré-sélectionné. Cette opération a eu le mérite de mettre en valeur le travail exigeant des éleveurs et des dresseurs pour former et présenter à la vente des chevaux utilitaires.