Retour à la liste des retours d'expérience

Landivisiau, une capitale du cheval breton qui donne l’exemple

 

Depuis l’été 2011, la Ville de Landivisiau utilise un cheval breton pour l’arrosage des jardinières.

La mise en place de cette action doit beaucoup à l’impulsion donnée par la MFR (Maison Familiale Rurale) présente dans la ville. Les formations proposées par la MFR de Landivisiau sont en effet axées sur le cheval de manière générale. Elle ne pouvait donc pas laisser passer l’occasion de mettre  en avant les chevaux territoriaux.

Organisation

Le directeur de la MFR a proposé à la municipalité un projet clé en main, basé sur un montage multipartite, dont la MFR est la coordinatrice :
– après avoir acquis le matériel, qui sert également lors de ses formations, la MFR le met à disposition de la commune pour la saison estivale
– les compétences humaines sont également de son ressort, puisqu’elle a le réseau et les aptitudes à évaluer les compétences d’un meneur et d’un groom
– son réseau lui a permis de trouver un cheval apte à la mission demandée

Pour sa part, la municipalité emploie les deux saisonniers qui sont en charge de l’arrosage sur les remplacements d’été.

La formule fonctionne, puisqu’elle est reconduite depuis 2014 sous cette forme.

Genèse du projet

C’est sous l’impulsion de la MFR que le projet est né dans les années 2010.
À l’origine, ce sont des élèves qui choisissent le thème du cheval territorial pour répondre à un concours des trophées de la vie locale. L’expo présentée est primée.
Le maire de l’époque répond ensuite favorablement à la proposition qui lui est faite par le directeur de la MFR de tester l’arrosage des jardinières du centre ville avec le cheval. Le test s’avère concluant et l’opération est reconduite depuis.

 

Lire la suite
Annexes
29400 Landivisiau