Attribution du 1er label Produits Faire à cheval

C’est des mains d’Yves Cochet, lui-même féru de traction animale, que Stéphane Galais a reçu la 1ère distinction attribuée à un agriculteur breton faisant appel à la traction animale. L’ancien ministre avait accepté de remettre le 1er label Faire à cheval lors de la fête du cheval de l’âne et du poney, qui prenait place à Rennes le samedi 14 septembre dernier.

C’est donc Stéphane Galais qui a reçu cette 1ère distinction officielle, pour ses produits maraîchers cultivés près de Dol de Bretagne, quand Cédric Guillardeau, d’Equifaitquoi, a lui reçu un label d’encouragement, pour la production de pommes de terre effectuée sur le site même de Rennes La Prevalaye.

Pourquoi ce label?

Ce label Faire à cheval, dans son volet Produits, a pour objectif de valoriser les agriculteurs et utilisateurs ayant recours au cheval ou aux ânes pour les aider dans leur processus de production. Qu’ils soient maraîchers, horticulteurs, débardeurs, ils peuvent désormais valoriser leur savoir-faire grâce à ce label, qui pourra être apposé sur leurs produits. En effet, ce sont les produits eux-mêmes, et non les fermes ou les prestataires, qui seront labellisables.

Le recours à l’animal requiert, aujourd’hui encore, une technicité et un savoir-faire qui ne sont plus si communs, et qui nécessitent donc un investissement certain, en temps et en énergie. Pour valoriser leur travail, le réseau Faire à cheval a souhaité mettre en place ce label Produits Faire à cheval. Il permet aux labellisés d’apposer le logo « Produit avec le cheval » et de pouvoir ainsi mieux communiquer sur cet aspect qui peut rester, sans cela, méconnu des acheteurs. Toutes les infos sont disponibles dans la rubrique Label.

Un premier lauréat brétilien

En recevant cette 1ère distinction, Stéphane Galais ouvre la voie aux autres paysans et agriculteurs qui souhaiteraient bénéficier de ce label. Installé à La Boussac depuis 4 ans, Stéphane a un parcours riche aux multiples facettes, mais qui a cependant toujours eu le cheval comme dénominateur commun. Moniteur d’équitation, formateur d’attelage, diplômé en éthologie, spécialiste du comportement équin et de la relation homme-cheval, il apporte un œil neuf sur notre relation au cheval, loin des visions anthropomorphisées.  C’est aujourd’hui dans le domaine agricole qu’il travaille avec ses chevaux, ajoutant une nouvelle corde à son arc. Il souhaite valoriser sa production de légumes, et notamment, celles des cornichons, échalotes et oignons. La mise en œuvre de cette production constitue également la poursuite d’une histoire familiale, ses parents ayant eux-même produits des cornichons dans leur propre vie d’agriculteurs. Ça ne s’invente pas!

Retrouvez tous les détails à son sujet dans la rubrique Labellisé

 

 

Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *