On redécouvre le halage en traction équine à Nort/Erdre

A deux reprises en septembre, l’association De Vrouwe Cornelia, Cheval Diffusion et le Département de Loire-Atlantique ont proposé au public de revivre le halage en traction équine sur le canal de Nantes à Brest.

Il s’agissait de tirer une péniche à voile hollandaise de 1908 (quinze mètres, une vingtaine de tonnes), Cet ancien bateau de travail reconverti en bateau de plaisance d’intérêt patrimonial est devenu, voici 10 ans, propriété de l’association De Vrouwe Cornelia (La Dame Cornélia prononcer deu frao Cornelia) basée à Nort/Erdre (44).

Une jument percheronne de 7 ans, Dahlia, menée par Julie Bouquiaux de l’entreprise Cheval Diffusion de Nozay-44 (dressage et attelage de chevaux) a halé l’embarcation d’un bon pas (5-6 km/h).

Une technique rôdée par les éditions précédentes

Mercredi après-midi 30 septembre, à Nort/Erdre le halage a été effectué sur un tronçon de canal de 5 km entre l’écluse de La Tindière et celle de Cramezeul en présence de curieux de tous âges qui ont suivi l’animation à pied ou à vélo. Avec l’expérience des éditions passées (été 2019 notamment), le franchissement des ouvrages d’art (ponts routiers, écluse)  qui oblige à décrocher puis raccrocher le cordage de remorque, s’est déroulé dans une belle harmonie, tout comme le halage sur les portions de canal en courbe.

Mesurer l’effort de traction

Deux représentants du réseau armoricain Faire à Cheval qui ont déjà pris part à des opérations de halage à cheval de bateaux en Morbihan (Malestroit, Séné, Lanouée…) dans les années 80 et au cours des deux dernières décennies étaient présents en observateurs, Ils ont pu échanger avec une agent du département de Loire-Atlantique impliquée dans l’opération et Julie Bouquiaux la responsable de Cheval Diffusion avec laquelle le réseau est en contact.

Suggestion: à l’occasion, il serait intéressant de mesurer la force de traction développée par le cheval lors des différentes phases de halage, à l’aide du dynamomètre Hippotèse (Data Ficheur) dont dispose le réseau.


 Légende photos jointes :
Long de 50m, un cordage de remorque assez fin mais résistant (appelé maillette) permet de haler le bateau en traction déportée. A une extrémité, il est attaché à la chèvre acier en ogive située à l’avant de la péniche qui fait, pour la circonstance fonction de mât de tire. A l’autre extrémité, il est accroché au palonnier, pièce métallique qui, reliée au cheval par les traits puis le collier équilibre l’effort de traction.
Lorsque la remorque se détend, le palonnier est maintenu levé par un aide (ici Johann de Cheval Diffusion) pour éviter qu’il ne vienne heurter les postérieurs du cheval.

 

  • Halagecheval
  • Halagecheval
  • Halagecheval
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *