Recherche sur le syndrome du coup de sang

Une journaliste-chercheuse, Amélie Charles, souhaite approfondir la réflexion sur la maladie génétique PSSM, mieux connue via l’un de ces syndromes, le coup de sang ou maladie du lundi.  Elle sollicite tous les utilisateurs de chevaux ayant été confrontés à ce problème pour obtenir un maximum d’informations permettant de faire avancer la connaissance sur le sujet.

Voici son communiqué :
« Parce que certaines maladies génétiques équines restent mal connues en France, j’aimerais avoir un retour sur des problèmes récurrents que vous rencontrez à l’utilisation, et en particulier sur les coups de sang :
=> Fréquence
=> Types de difficultés rencontrées,
=> Présence ou non d’atrophie des muscles, en particuliers au niveau de la croupe
=> Types de soins conseillés par le vétérinaire,
=> Informations reçues sur la myopathie à stockage de polysaccharides ou PSSM (https://fr.wikipedia.org/wiki/Myopathie_%C3%A0_stockage_de_polysaccharides )
Vous pouvez me répondre par mail ou, si vous n’aimez pas les mails, par téléphone ou autour d’une table de café à Josselin en fin de journée (j’amène mon ordinateur portable où je consigne le témoignage)
Sur ce sujet, j’avais demandé à Paul Molac (député de ma circonscription) s’il y avait une politique spéciale mise en œuvre contre la PSSM, il lui a été répondu que non : http://questions.assemblee-nationale.fr/q14/14-80378QE.htm .
En attente de vos retours, en toute amitié,
Amélie
Auto-entrepreneur pour L’Atelier de Valren, collaboratrice de Cheval Savoir
Contact : tsaagvalren@gmail.com
Informations complémentaires :
Une page Facebook existe sur le sujet
À noter :
Il est possible de faire le test génétique via le laboratoire français Genimal. Quelques crins suffisent, et les résultats sont connus sous 6 jours, pour un coût de 40€ (Les adhérents du réseau bénéficient d’une réduction auprès du laboratoire).
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *