Bilan de l’appel à projets Cheval Territorial de 2014

Sur invitation de la région Bretagne et du réseau Faire à cheval, une dizaine de collectivités bretonnes se sont réunies à Rennes hier. L’objectif était de faire le point sur la situation des collectivités ayant bénéficié du soutien financier de la région Bretagne en 2014, en réponse à l’appel à projets Cheval Territorial.

L’après midi a débuté par une visite des infrastructures de la ville de Rennes, présentées par Julien Roux et Pascal Brueziere, techniciens de la ville de Rennes. Ils ont rappelé le long historique de la ville de Rennes en matière de cheval de travail, puisque Duchesse, le premier cheval territorial rennais, est arrivée en 1993. Aujourd’hui retraitée, elle tient compagnie à la dernière recrue, Touzic, qui a pris la relève. Ce dernier travaille quotidiennement sur le parc des Gayeulles pour l’entretien des zones fréquentées : enlèvement des corbeilles, ratissage des feuilles, petit débardage, livraison de copeaux… Ses missions sur le site sont variées et ce, notamment grâce à l’appel à projets 2014 qui a permis l’acquisition d’un avant-train et d’un désherbeur mécanique. Céline Kernevé, la soigneuse et meneuse de Touzic, a ensuite permis aux participants de voir comment le cheval se comporte en présence de public, avec une démonstration sur un stade situé à proximité des écuries. Les participants ont pu apprécier le caractère social et placide de ce trait breton, tout à fait adapté au travail en présence de public.

La suite de la journée a permis aux participants de connaître le bilan global de l’appel à projets de la région Bretagne, dans les locaux de la région Bretagne. Un bilan plutôt positif, avec une hausse des dossiers finalisés par rapport à l’édition précédente. Le retour d’expérience de différentes collectivités a ainsi été présenté :

  • la ville de Baud avec une collecte de cartons, ayant servi de support à une réflexion sur le travail en zone dénivelée
  • le pays de Bégard avec un office du tourisme hippomobile ambulant, qui a participé à une dizaine de manifestations locales durant l’été 2016
  • Lamballe Communauté avec l’acquisition d’un attelage de travail, qui a permis la pérennisation de visites en attelage sur le site de la ferme du Botrai
  • la ville de Plerguer qui souhaite utiliser le cheval dans des missions liées au développement durable, en espaces naturels, urbains et pour du transport de personnes
  • la ville de Rennes pour parler des différentes missions effectuées avec le cheval au parc des Gayeulles
  • le département du Finistère qui souhaite mettre en place des éco-gardes à cheval sur certains de ses espaces naturels sensibles
  • le Parc Naturel Régional d’Armorique, qui a expérimenté différentes actions en espaces naturels sur le site de Menez Meur et travaille également à un volet élevage

Suite à cette présentation, les débats ont permis aux participants de soulever notamment certaines difficultés liées à la recherche de matériel adapté.

Cette table ronde a été l’occasion pour la région Bretagne de rappeler son soutien à la filière cheval de trait, et de rappeler tout le potentiel qu’elle espère voir se développer en matière de cheval territorial. Et à n’en pas douter, cet appel à projets annuel constitue un soutien extrêmement efficace aux projets en réflexion au sein des collectivités bretonnes.

  • Visite des écuries de la ville de Rennes
  • Présentation des installations par Julien Roux, technicien de la ville de Rennes
  • Visite terrain avec Touzic
  • Échanges autour de Touzic
  • Démonstration du matériel acquis avec l'appel à projets 2014
  • Touzic en démonstration
Lire la suite
Annexes
Documentations :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *