Retour à la liste des retours d'expérience

SMATAH, une patrouille équestre pour l’entretien du canal de Nantes à Brest

La patrouille équestre du SMATAH existe depuis 2011. Durant la belle saison, elle inspecte les rives du canal, remplaçant dans cette mission un véhicule utilitaire motorisé. L’utilisation du cheval de trait présente plusieurs avantages: elle fait appel à des ressources locales et durables, redonne confiance aux salariés du chantier d’insertion du Syndicat Mixte, crée du lien avec les touristes et promeut une race locale de cheval.

En 2013, le SMATAH répond à l’appel à projet cheval territorial lancé par la région Bretagne. Son projet est retenu et permet d’acquérir en 2014 un second cheval ainsi que du matériel adapté pour l’entretien des berges.

CARTE D’IDENTITÉ

SMATAH signifie Syndicat Mixte d’Aménagement Touristique de l’Aulne à l’Hyère.
C’est un établissement public regroupant 22 communes riveraines et le Conseil général du Finistère. Il est chargé d’entretenir les berges et la voie d’eau du canal de Nantes à Brest, sur sa portion finistérienne. Le SMATAH s’est également fixé des objectifs liés à l’insertion de publics en difficulté.

Depuis le début de l’année 2001, le SMATAH œuvre aussi pour la valorisation du patrimoine lié au Canal de Nantes à Brest, qu’il soit historique ou naturel.
Le SMATAH est constitué de 4 équipes : technique, d’insertion, d’animation, administrative.

 

HISTORIQUE
Dans le cadre de sa politique de développement durable, le SMATAH recherche une alternative à l’utilisation d’un fourgon sur le halage. Dans un esprit d’innovation, une 1ère patrouille est alors mise en place avec un âne.

L’idée d’utiliser un cheval de trait suit. Le SMATAH établit des contacts avec l’ICIRMON (Institut du Canal Ille et Rance Manche Océan Nord), qui fait appel à la traction animale pour certains de ses travaux, par le biais de prestataires.
Pour concrétiser l’idée de patrouille équestre. le SMATAH fait appel à l’élevage Ar Maner, de Rédéné, qui pratique également la formation, et l’accompagnera dans la mise en œuvre du projet. Il est décidé que la patrouille équestre constituera également un outil d’insertion. De ce fait, c’est l’encadrant du service d’insertion qui est formé à la pratique de l’attelage.

A partir de 2011, la patrouille équestre, emmenée par Pesk ebreul (Poisson d’avril en breton), sillonne le canal pour inspecter les berges et le canal.

En 2013, une rencontre avec un prestataire installé à proximité permet de lancer l’idée d’un broyage thermique hippotracté. Un essai est effectué, qui s’avère concluant. Le SMATAH répond alors à l’appel à projet cheval territorial 2013 lancé par la région Bretagne. Son projet est retenu et permet d’élargir le champs d’action de la patrouille équestre.

Aujourd’hui, la patrouille compte deux chevaux, Pesk Ebreul et Vivaldi, qui permettent d’intervenir de manière douce pour différentes missions d’entretien du linéaire.

PATROUILLE ÉQUESTRE
La patrouille équestre attelée alterne, quotidiennement, remontée et descente du canal, de Port Launay à  l’Aulne, puis Rosvéguen, Bizernig, Pont Triffen et Goariva, soit 85 km au total. Elle est menée par l’encadrant accompagné d’un membre du chantier d’insertion. Ses missions sont les suivantes :
– Vérification de l’état général du halage et du canal (écluses)
– Ramassage des poubelles
– Vérification de l’état des panneaux et des aménagements touristiques (tables, bancs)
Avantages de la démarche
– Meilleur rapport avec le public présent sur les canaux
– Valorisation du patrimoine naturel local, en cohérence avec les objectifs du SMATAH
– Moindre impact environnemental (bruit, émissions de CO2, odeurs) que le véhicule motorisé

ENTRETIEN DES CHEMINS

Broyage du chemin de contre halage
À partir de la fin 2014, d’autres missions sont affectées à la patrouille équestre, notamment l’entretien des chemins. Le  broyage de l’herbe est effectué sur le chemin de contre-halage, pour en limiter la pousse et faciliter ainsi le passage des randonneurs et des promeneurs. Cette opération est effectuée par un broyeur thermique tracté par le cheval, qui passe sur les accotements du chemin de halage et sur l’emprise  piétonnière du chemin de contre-halage, qui est, elle, entièrement végétalisée.
Avantages de la démarche
Le chemin  de contre halage présente plusieurs caractéristiques, pour lesquelles le broyage hippotracté est bénéfique :
– il abrite des sites de reproduction des chauves-souris (préservés par l’emploi du cheval en lieu et place de véhicules lourds)
– il a été historiquement entretenu par des animaux (vaches des éclusiers, utilisation de la traction hippomobile),
– il permet indirectement de limiter la prolifération des ragondins (ondes sonores se répercutant dans leurs galeries lors des passages)

Par ailleurs, le broyage hippomobile permet d’intervenir de manière plus régulière,  quel que soit l’état du chemin, en toute saison, y compris en des endroits devenus trop étriqués pour le passage des tracteurs.

Désherbage à l’eau chaude

En 2015, du matériel est également acquis et adapté pour effectuer le désherbage à l’eau chaude des chemins de halage. 3 à 4 passages sont effectuées chaque année pour éradiquer les indésirables.

Patrouille montée

Depuis l’hiver 2016, les chevaux sont également utilisés montés, pour permettre des patrouilles visuelles et vérifier le bon état du canal et de ses abords.

De ce fait, l’action du cheval sur la portion finistérienne est complète et cohérente.

  • Préparatifs avant le départ
  • Patrouille équestre du SMATAH, avant le départ
  • Départ de la patrouille
  • Carte du périmètre d'action du SMATAH
  • Pesk Ebreul en patrouille
  • Patrouille montée
  • Utilisation du broyeur thermique avec le cheval
  • Patrouille attelée
  • Entretien des abords du canal
  • Désherbage à l'eau chaude
Lire la suite
Annexes
SMATAH
Maison éclusière de Bizernig
29520 CHATEAUNEUF DU FAOU
02 98 73 40 31
smatah@wanadoo.fr